Actualité éditoriale

****

Partage d'absolu, livre d'artiste (livre pauvre), 2020.

Le poème, la mise en page et l'accompagnement plastique sont de Laurent Grison.

****

Panpoésie, essai critique, revue numérique Recours au poème (Poésie & Mondes poétiques), numéro 205 – Novembre/Décembre 2020, rubrique Essais & Chroniques.

****

Effleurer le soleil, anthologie de poèmes récents de Laurent Grison en version bilingue français/albanais, 2020. Ce livre a été publié par l'Union des écrivains et des critiques littéraires albanais, avec le soutien du Ministère de la Culture du Kosovo. Il a été présenté officiellement par Laurent Grison, à Pristina, en octobre 2020, en présence du vice-ministre de la Culture du Kosovo, du président de l'Union des écrivains et des critiques littéraires albanais et de nombreux écrivains des Balkans. Il a fait l'objet de lectures en public et plusieurs entretiens à la télévision au Kosovo.

L'oeuvre plastique qui figure sur la couverture du livre Effleurer le soleil a été  réalisée par Laurent Grison.

****

Nouvelle publiée dans "De virus illustribus (II)", numéro 304 de la revue littéraire belge Marginales, LXXIVe année, 2020.

****

Contribution à l'ouvrage collectif Effraction 2 - Poseurs de lumière (Aux confins des sens), dirigé par Philippe Tancelin, Editions L'Harmattan, collection "Témoignages  poétiques", octobre 2020.

****

"Et ton esprit n’est pas un gouffre moins amer". Critique du livre Eine schneise im wasser / une brèche dans l’eau d'Eva-Maria Berg ( Éditions pourquoi viens-tu si tard ?, 2020), revue numérique Recours au poème (Poésie & Mondes poétiques), numéro 204 – Septembre/Octobre 2020.

****

Parcourir le silence, livre réalisé par Laurent Grison avec le photographe Nathan R. Grison, Éditions Unicité (dirigées par François Mocaër), 2020.

Parcourir le silence est un ensemble de douze expériences esthétiques associant des photographies (prises à Tbilissi, Sofia, Bratislava, Kruševac, Ostra, Bangkok, Douchanbé, Pristina, Veliko Tarnovo ou encore Tchernobyl…) et des nouvelles.

Il s’agit d’un projet réalisé avec des règles de composition originales. Nathan R. Grison a joint trois mots – pas un de plus – à chacune de ses photographies. Laurent Grison a ensuite écrit de courtes fictions en dialoguant avec les images tout en utilisant les mots choisis.

Parcourir le silence est le sixième livre en commun de Laurent Grison et Nathan R. Grison (père et fils), après Sècheresse des idées blanches (Raz Éditions, 2019) ; Epos (livre pauvre, collection de Daniel Leuwers, 2019) ; L’œil arpente l’infini (Éditions Jacques Flament, 2017) ; Anacoluthe (Éditions Apeiron, 2015) et Robinson dans les villes (Éditions Atelier Baie, 2013).

Les droits d'auteurs de Parcourir le silence sont intégralement versés par Nathan R. Grison et Laurent Grison au Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

Nathan R. Grison, de double nationalité française et britannique, est diplômé de Sciences Po Paris. Il a étudié à l’université d’Harvard (États- Unis) et au MGIMO de Moscou (Russie). Il voyage et travaille dans le monde entier (pour l’ONU, l’OSCE ou encore l’OTAN). Il a publié de nombreux articles dans des revues comme Questions internationales, Harvard Political Review, etc. Il  se consacre, parallèlement à ses activités professionnelles, à la photographie plasticienne. Il a gagné plusieurs prix internationaux et a notamment été exposé dans le cadre de la PhotoBiennale de Thessalonique (Grèce).

Sur Par­cou­rir le silence, on peut lire la critique de Jean-Paul Gavard-Perret, « Paysages et territoires en repons », publiée dans la revue en ligne lelitteraire.com (2020) et le texte critique de Marc Wetzel, publié dans la revue littéraire Traversées (2020).

Parcourir le silence a été présenté au Festival Voix Vives, lors une rencontre publique d'une heure intitulée Les livres d'artistes : un dialogue poète/artiste/éditeur, avec Micheline Simon, artiste et critique. Jardin du musée Paul Valéry, Sète, 19 juillet 2020.

****

Mémoire et polis, article de recherche publié dans TK-21 LaRevue, n°108, juillet 2020.

L’année 2020 est celle du cinquantenaire de la mort du général de Gaulle (1890-1970). Dans le cadre de cette commémoration, Laurent Grison étudie un événement crucial de son parcours politique d’après la Seconde Guerre mondiale : la présentation de la Ve République, à Paris, en 1958, dans une mise en scène qui croise la mémoire et le symbolique.

****

Oeuvre intitulée Icarus. Life in 2020 (after Matisse). Installation (techniques et matériaux divers) de Laurent Grison, photographiée par lui-même. In Otoliths, revue australienne en ligne, n°58 (Southern winter, 2020).

Cette œuvre exprime une vision existentialiste de l'homme face à la crise sanitaire de 2020. Elle fait référence à Icare, la planche VIII de l'album Jazz d'Henri Matisse (Tériade, 1947). « Icare au cœur passionné, retombe du ciel étoilé ».

Otoliths n°58 (2020) est aussi édité sous forme de livre imprimé.

****

Ocre, oeuvre unique, poème inédit.

Pierre, pigments naturels, papier, encre. Technique mixte. Ensemble disposé sur un support en bois. Format : 24 x 34 x 7 cm.

Installation photographiée par l’auteur lui-même. Collection particulière, 2020.

****

Poème publié dans la Revue Alsacienne de Littérature Elsässische Literaturzeitschrift, n°133, septembre 2020. Thème : Images et imaginaires.

Le poème de Laurent Grison est traduit en allemand par la poétesse Eva-Maria Berg.

****

Contribution au livre Voix Vives, de Méditerranée en Méditerranée. Anthologie Sète 2020, Éditions Bruno Doucey, collection Tissages, 2020, avec une préface de Maïthé Vallès-Bled.

Ce livre rassemble les textes de soixante poètes parmi lesquels : Salah Al Hamdani, Brigitte Baumié, Paul de Brancion, Claudio Damiani, Rabih El Atat, Concha Garcia, Claudio Pozzani, Aurélia Lassaque, Lily Michaelides, Laurent Grison, Florentine Rey, Nilton Santiago, Sapho, Fabienne Swiatly, José Manuel de Vasconcelos...

****

Contribution à l'hommage collectif à Yves Olry (1953-2020), revue Terre à ciel - Poésie d'aujourd'hui, juillet 2020.

Avec de nombreux auteurs édités par Yves Olry aux Editions Color Gang, dont : Pierre Soletti, Marie Rousset, Brigitte Baumier, Claire Rengade, Laurent Grison, Jean-Yves Picq, Nimrod, Armand le poète, Fabienne Swiatly, Bernadette Pourquié, Katia Bouchoueva

Voici ce qu'écrit Laurent Grison à propos d'Yves Olry :

Si Yves Olry était un artiste talentueux, il était aussi un éditeur singulier et généreux. J’ai publié deux livres chez Color Gang : L’Homme élémentaire (2017) et E pericoloso sporgersi (2018). Yves a relevé avec brio le défi de donner forme et vie à mes deux expériences typoétiques. Notre troisième livre, un dialogue inédit entre l’un de mes textes (en français et en espagnol) et les œuvres plastiques d’Yves, devait paraître en 2020. Il lui sera dédié, en souvenir de notre cheminement lumineux sur les chemins de la création.

 

****

Magnétique magma même, livre réalisé avec l'artiste Michel Remaud et le compositeur Jean-Yves Bosseur, Izella éditions, 2020.

Magnétique magma même est un projet de création original. Un texte inédit de Laurent Grison devient à la fois une œuvre de musique contemporaine pour violon écrite par le compositeur Jean-Yves Bosseur et un livre d’artiste réalisé par le plasticien  Michel Remaud.

Dans le cadre du Festival Radio France Occitanie Montpellier, un concert lecture sera donné autour de Magnétique magma même (29 juillet 2020, Corum, Montpellier).


Lors de l'événement (soutenu par Occitanie Livre & Lecture), la pièce de Jean-Yves Bosseur sera jouée pour la première fois (création mondiale, en présence du compositeur), par la violoniste américaine Sharman Plesner. Plusieurs autres textes récemment publiés par Laurent Grison seront donnés par lui-même et dialogueront avec des œuvres pour violon.

****

Contribution poétique à la revue d'art la canopée, n° 31, Editions de la canopée, 2020. Ce numéro comporte des oeuvres de Bernard Moninot et Thierry Le Saëc.

Le peintre Thierry Le Saëc, qui dirige la canopée, a rassemblé 63 auteurs qui participent à son aventure éditoriale depuis 2004. Ce numéro 31 est associé à l'exposition La canopée, poésie et peinture, présentée au centre d'art Atelier du Hezo / Art contemporain (Morbihan), du 18 juillet au 23 août 2020.

Chaque exemplaire est accompagné d'un dessin original de Thierry Le Saëc.

****

Le blanc de l'oeil, Éditions Noir d'ivoire, 2020, avec l'artiste Anick Butré.

Le texte de Laurent Grison, imprimé en Garamond, corps 16, sur papier Fabriano Rosaspina 220 grammes, est accompagné de six gravures de l'artiste Anick Butré.

Le livre, de grand format, est présenté dans un boîtier cartonné.

****

Poème en hommage à Merete Gerlach-Nielsen (1933–2019), in Les Eaux Vives, revue de l'Association Internationale de la Critique Littéraire, n°10 - Janvier 2020.

****

La Sève des Cévennes, livre réalisé avec le peintre, graveur et typographe Marc Granier, Éditions Les Monteils, 2020. Le texte original est enrichi de cinq gravures (eaux-fortes).

****

Signes, poème et illustration (oeuvre sur papier) de Laurent Grison, contribution à Immagine & Poesia, vol. 7, 2020.

Immagine & Poesia est un mouvement littéraire et artistique international, fondé à Turin (Italie), en 2007. Il publie une revue annuelle. Le volume 7 (2020) rassemble 116 poètes et artistes de 48 pays du monde. Il est dédié au poète américain Lawrence Ferlinghetti.

****

Contribution au livre collectif Mascarade, coll. Hors collections, Editions Jacques Flament, 2020. 

Le sous-titre de ce livre, qui questionne artistiquement, avec des autoportraits photographiques, la place du masque au temps de crise sanitaire de 2020, est : Tentative de déclinaison photographique et textuelle d'une période d'exception.

****

écrire sans blanc, contribution (texte de Laurent Grison) à la plateforme LMP La Multinationale poétique, dans le cadre du projet collectif de création "Location d'un espace A4 vide" initié par Transignum & Co et Wanda Mihuleac, sur le thème "Coronavirus et confinement", en ligne sur Internet, mai 2020.

Autres contributeurs : Ben, Orlan, Werner Lambersy, Julien Blaine, Fernando Arrabal, etc.

****

L'oranger (Laurent G.), autoportrait photographique, oeuvre unique, avril 2020.

****

Eruption mexicale, livre réalisé avec l'artiste Chantal Giraud Cauchy, 2020.

Ce livre pauvre, qui a pour thème central le volcan, a été commandé par Daniel Leuwers pour une collection qui sera exposée en France puis au Mexique. Le titre de la collection fait écho au roman Under the Volcano (Au-dessous du volcan), de l'écrivain britannique Malcolm Lowry, publié en 1947.

Laurent Grison a réalisé deux livres pauvres pour cette collection "Volcan" : Eruption mexicale et Fuse (avec l'artiste Coco Téxèdre).

N.B. : un livre pauvre est une création poétique sur papier, manuscrite et enrichie d'une oeuvre plastique. Le concept a été initié par Daniel Leuwers, inspiré par les manuscrits enluminés de René Char.

****

L’espace retrouvé, livre-galet à deux faces (encre de Chine sur galet, pastel et feutre sur papier), œuvre unique de Laurent Grison sur le thème du  « déconfinement », commande, collection particulière, 2020.

****

A l'ombre du temps, livre pauvre réalisé avec l'artiste Jean-Michel Marchetti, 2020.

Ce livre pauvre, qui a pour thème "Aux confins", a été commandé par Daniel Leuwers pour une collection qui sera exposée en France et à l'étranger. Cette collection entend répondre, à sa façon, au phénomène mondial du confinement et du déconfinement qui aura marqué l'année 2020.

****

Visage, livre d'artiste réalisé avec Chantal Giraud Cauchy, 2020.

Visage comprend un poème inédit de Laurent Grison accompagné de peintures originales de Chantal Giraud Cauchy.

****

Lignes de vie, livre pauvre réalisé avec l'artiste Jean-Noël Bachès, 2020.

Ce livre pauvre, qui a pour thème "Aux confins", a été commandé par Daniel Leuwers pour une collection qui sera exposée en France et à l'étranger. Cette collection entend répondre, à sa façon, au phénomène mondial du confinement et du déconfinement qui aura marqué l'année 2020.

****

Carambole, livre pauvre réalisé avec l'artiste Max Partezana, 2020.

Ce livre pauvre, qui a pour thème "La Dernière bande", a été commandé par Daniel Leuwers pour une collection qui sera exposée en France et à l'étranger. Le titre de la collection fait écho à la pièce de théâtre La Dernière bande (en anglais : Krapp's Last Tapede Samuel Beckett, jouée pour la première fois à Londres en 1958.

****

Tourner la page, livre pauvre réalisé avec l'artiste Jean-Noël Bachès, 2020.

Ce livre pauvre, qui a pour thème "La Dernière bande", a été commandé par Daniel Leuwers pour une collection qui sera exposée en France et à l'étranger. Le titre de la collection fait écho à la pièce de théâtre La Dernière bande (en anglais : Krapp's Last Tapede Samuel Beckett, jouée pour la première fois à Londres en 1958.

****

Lutteuse d'espoir, livre réalisé avec l'artiste Yannick Charon, 2020.

Ce livre-objet (xylographie) de format 21 x 21 cm se déplie pour tenir debout avec une lecture recto-verso. Il a été conçu pour le Printemps des Poètes 2020 (thème : Le Courage).

****

Vrille, livre d'artiste (leporello) réalisé avec le poète Antoine Simon et l'artiste Micheline Simon, 2020.

****

Ainsi s'avanceront des lendemains éphémères (collectif de quinze poètes), L'Écritoire d'Estieugues Éditions, 2020. Publié dans le cadre du Printemps des Poètes 2020 (thème :  Le Courage).

****

Reproduction du livre pauvre Waldeinsamkeit (texte et accompagnement plastique de Laurent Grison, 2019) dans le catalogue de l'exposition De l'Allemagne. Une collection de livres d'artistes à Belfort, page 72, direction : Marc Verdure et Daniel Leuwers, Les Editions du Sékoya, 2020.

****

Fuse, livre pauvre réalisé avec l'artiste Coco Téxèdre, 2020.

Ce livre pauvre, qui a pour thème central le volcan, a été commandé par Daniel Leuwers pour une collection qui sera exposée en France puis au Mexique. Le titre de la collection fait écho au roman Under the Volcano (Au-dessous du volcan), de l'écrivain britannique Malcolm Lowry, publié en 1947.

L'accompagnement plastique est de l'artiste Coco Téxèdre.

****

Mécanique de précision, avec l'artiste Anne-Marie Jeanjean, Tardigradéditions, 2020.

Ce livre questionne poétiquement l'oeuvre du peintre allemand Otto Dix (1891-1969).

****

A l'orient d'une absente, livre pauvre, 2020.

Ce livre pauvre, qui a pour thème central le peintre et écrivain français Eugène Fromentin (1820-1876), a été commandé par Daniel Leuwers. Il sera associé à une grande exposition dans la ville de La Rochelle qui commémore le centenaire de la naissance de Fromentin.

Le texte et la réalisation plastique du livre  A l'orient d'une absente sont de Laurent Grison.